Le Bar à Lunettes - Opticien à Liège - Logo
Rue du Mouton-Blanc 22 - 4000 Liège 04 234 03 83

Collections

Le Bar à Lunettes By Thibaut - Opticien à Liège - Collection : Emmanuelle Khanh Paris

A l’hiver, Madame Khanh décède à Paris. Après avoir révolutionné la mode féminine et le monde du prêt-à-porter, elle lègue aux générations futures bien plus qu’un style, mais un état d’esprit militant et audacieux et la volonté de concilier l’élégance et la force des femmes. Au printemps, la première collection Studio de lunettes entièrement réalisées à la main au Japon est présentée. Née d’un désir de travailler de nouvelles matières et de nouvelles formes, cette ligne étudie les contrastes entre les matières et les jeux de lumière : les structures fines en titane sont associées à des volumes sculptés dans l’acétate. Au fil des saisons, ce nouveau visage devient partie intégrante de l’histoire d’EMMANUELLE KHANH PARIS, liège, Belgique, le bar à lunettes, France, paris, opticien de luxe, luxury shop, lunettes, lunettes de soleil, mode, créatrice
A l’hiver, Madame Khanh décède à Paris. Après avoir révolutionné la mode féminine et le monde du prêt-à-porter, elle lègue aux générations futures bien plus qu’un style, mais un état d’esprit militant et audacieux et la volonté de concilier l’élégance et la force des femmes. Au printemps, la première collection Studio de lunettes entièrement réalisées à la main au Japon est présentée. Née d’un désir de travailler de nouvelles matières et de nouvelles formes, cette ligne étudie les contrastes entre les matières et les jeux de lumière : les structures fines en titane sont associées à des volumes sculptés dans l’acétate. Au fil des saisons, ce nouveau visage devient partie intégrante de l’histoire d’EMMANUELLE KHANH PARIS, liège, Belgique, le bar à lunettes, France, paris, opticien de luxe, luxury shop, lunettes, lunettes de soleil, mode, créatrice
A l’hiver, Madame Khanh décède à Paris. Après avoir révolutionné la mode féminine et le monde du prêt-à-porter, elle lègue aux générations futures bien plus qu’un style, mais un état d’esprit militant et audacieux et la volonté de concilier l’élégance et la force des femmes. Au printemps, la première collection Studio de lunettes entièrement réalisées à la main au Japon est présentée. Née d’un désir de travailler de nouvelles matières et de nouvelles formes, cette ligne étudie les contrastes entre les matières et les jeux de lumière : les structures fines en titane sont associées à des volumes sculptés dans l’acétate. Au fil des saisons, ce nouveau visage devient partie intégrante de l’histoire d’EMMANUELLE KHANH PARIS, liège, Belgique, le bar à lunettes, France, paris, opticien de luxe, luxury shop, lunettes, lunettes de soleil, mode, créatrice

EMMANUELLE KHANH PARIS promeut le savoir-faire français en renouvelant, année après année, sa collaboration avec les ateliers lunetiers du Jura, spécialisés dans la fabrication à la main de montures en acétate depuis des générations. En encourageant cet artisanat unique au monde, la Maison fait le choix d’une fabrication consciente, durable et respectueuse de l’environnement.

Née à Paris, Emmanuelle Khanh entre dans le monde de la mode à la fin des années 50 en tant que mannequin. Au début des années 60, elle se tourne vers le stylisme et collabore avec les marques montantes de l’époque – Cacharel ou Missoni. Elle saisit une époque en pleine mutation : le corps des femmes se libère, la mode se démocratise, la jeunesse prend conscience de sa force. Visionnaire, elle imagine un vestiaire pour les femmes modernes, libres et actives désirant s’émanciper des carcans sociaux encore rigides. Elle est la toute première femme à dessiner des modèles pour la rubrique Créateur du catalogue La Redoute.

En 1972, Emmanuelle Khanh lance une collection de lunettes. Pour cela, elle s’associe aux meilleurs ateliers de fabrication d’Oyonnax, dans le Jura, et imagine une gamme de montures marquées, volumineuses, aux lignes franches, immédiatement iconiques. Avec Emmanuelle Khanh, les lunettes deviennent un accessoire de mode à part entière, la signature d’un style audacieux, à la fois excentrique et élégant.

Après avoir disparu dans le courant des années 90, la Maison Emmanuelle Khanh est relancée. Elément le plus marquant du style de la créatrice, les lunettes sont les premières à renaitre. EMMANUELLE KHANH PARIS reste fidèle à ses racines et puise dans ce qui constitue l’essence de la Maison : des montures oversize aux lignes franches, des matières riches, des coloris audacieux et une fabrication française reconnue dans le monde entier. Les formes historiques sont réinterprétées : c’est là le cœur de la collection Héritage, une ligne unique en son genre, avec son caractère et ses codes distinctifs.

A l’hiver, Madame Khanh décède à Paris. Après avoir révolutionné la mode féminine et le monde du prêt-à-porter, elle lègue aux générations futures bien plus qu’un style, mais un état d’esprit militant et audacieux et la volonté de concilier l’élégance et la force des femmes.
Au printemps, la première collection Studio de lunettes entièrement réalisées à la main au Japon est présentée. Née d’un désir de travailler de nouvelles matières et de nouvelles formes, cette ligne étudie les contrastes entre les matières et les jeux de lumière : les structures fines en titane sont associées à des volumes sculptés dans l’acétate. Au fil des saisons, ce nouveau visage devient partie intégrante de l’histoire d’EMMANUELLE KHANH PARIS.

  • A l’hiver, Madame Khanh décède à Paris. Après avoir révolutionné la mode féminine et le monde du prêt-à-porter, elle lègue aux générations futures bien plus qu’un style, mais un état d’esprit militant et audacieux et la volonté de concilier l’élégance et la force des femmes. Au printemps, la première collection Studio de lunettes entièrement réalisées à la main au Japon est présentée. Née d’un désir de travailler de nouvelles matières et de nouvelles formes, cette ligne étudie les contrastes entre les matières et les jeux de lumière : les structures fines en titane sont associées à des volumes sculptés dans l’acétate. Au fil des saisons, ce nouveau visage devient partie intégrante de l’histoire d’EMMANUELLE KHANH PARIS, liège, Belgique, le bar à lunettes, France, paris, opticien de luxe, luxury shop, lunettes, lunettes de soleil, mode, créatrice
  • A l’hiver, Madame Khanh décède à Paris. Après avoir révolutionné la mode féminine et le monde du prêt-à-porter, elle lègue aux générations futures bien plus qu’un style, mais un état d’esprit militant et audacieux et la volonté de concilier l’élégance et la force des femmes. Au printemps, la première collection Studio de lunettes entièrement réalisées à la main au Japon est présentée. Née d’un désir de travailler de nouvelles matières et de nouvelles formes, cette ligne étudie les contrastes entre les matières et les jeux de lumière : les structures fines en titane sont associées à des volumes sculptés dans l’acétate. Au fil des saisons, ce nouveau visage devient partie intégrante de l’histoire d’EMMANUELLE KHANH PARIS, liège, Belgique, le bar à lunettes, France, paris, opticien de luxe, luxury shop, lunettes, lunettes de soleil, mode, créatrice
  • A l’hiver, Madame Khanh décède à Paris. Après avoir révolutionné la mode féminine et le monde du prêt-à-porter, elle lègue aux générations futures bien plus qu’un style, mais un état d’esprit militant et audacieux et la volonté de concilier l’élégance et la force des femmes. Au printemps, la première collection Studio de lunettes entièrement réalisées à la main au Japon est présentée. Née d’un désir de travailler de nouvelles matières et de nouvelles formes, cette ligne étudie les contrastes entre les matières et les jeux de lumière : les structures fines en titane sont associées à des volumes sculptés dans l’acétate. Au fil des saisons, ce nouveau visage devient partie intégrante de l’histoire d’EMMANUELLE KHANH PARIS, liège, Belgique, le bar à lunettes, France, paris, opticien de luxe, luxury shop, lunettes, lunettes de soleil, mode, créatrice
  • A l’hiver, Madame Khanh décède à Paris. Après avoir révolutionné la mode féminine et le monde du prêt-à-porter, elle lègue aux générations futures bien plus qu’un style, mais un état d’esprit militant et audacieux et la volonté de concilier l’élégance et la force des femmes. Au printemps, la première collection Studio de lunettes entièrement réalisées à la main au Japon est présentée. Née d’un désir de travailler de nouvelles matières et de nouvelles formes, cette ligne étudie les contrastes entre les matières et les jeux de lumière : les structures fines en titane sont associées à des volumes sculptés dans l’acétate. Au fil des saisons, ce nouveau visage devient partie intégrante de l’histoire d’EMMANUELLE KHANH PARIS, liège, Belgique, le bar à lunettes, France, paris, opticien de luxe, luxury shop, lunettes, lunettes de soleil, mode, créatrice